CORPS & ACCOUCHEMENT: la semaine d’après…

Coucou,

Il y a un petit moment que je n’ai pas posté car il faut dire qu’être blogueuse sport et enceinte passe forcément par une petite période de chômage technique. Les deux derniers mois de grossesse ont emmené leur lot de petites contrariété physiques qui ont bien freiné l’envie de faire des efforts pour rester en forme.

Le 3eme trimestre a été assez éprouvant même s’il y eut beaucoup de choses très positives. Toutes mes routines d’exercices fitness m’ont permis de garder une tonicité et un maintien du dos et d’éviter l’accident dorsal. mes crampes ou plutôt tétanies au niveau des jambes ont subitement disparues au 8eme mois, enfin !!! Également envolé le problème de symphyse pubienne qui m’empêchait de courir des le 4eme mois et me donnait l’impression d’être écartelée pour préparer l’élargissement du bassin qui luttait autant que possible. Mais les insomnies et la fatigue sont arrivées ainsi que de nouveaux bobos bien contrariants.

Ce 3ème trimestre a été un peu pourri par des douleurs inter costales impressionnantes avec l’élargissement de l’utérus jusque sous mes cotes. Une fois de plus mon corps a lutté face à ces modifications corporelles et des douleurs ont gâché la partie. A tel point que là également, le sentiment d’être écartelée régnait et me donnait parfois envie de me faire enlever les cotes flottantes… Les douleurs costales et thoraciques ne suffisant pas, ce sont les muscles qui s’en sont joué également puisque une longue et in sinueuse déchirure musculaire juste sous les côtes. La souffrance aura duré plus d’un mois avec des pics insoutenables lors de contractions dites de Braxton hills puisque à ce moment la, l’utérus tirait sur les muscles déchirés comme sur un élastique! Horrible, à en passer des nuits blanches pliées en deux.

Ce fut ensuite l’heure de la rétention d’eau et des œdèmes et mes débuts en mode castor et pieds et mollets d’éléphant women.

Finalement, la naissance de mon bébé a été programmée 15 jours avant terme par césarienne, en raison d’un utérus cicatriciel et d’un gros bébé à terme (évalué à environ 4kg) mais aussi des mes antécédents liés au dos, et aux autres douleurs.

Ma petite Viktoria, après des débuts difficiles, est à présent en pleine forme. Mais il fait bien l’avouer, ces mois de grossesse et cette naissance laissent des traces immédiates sur notre corps. Et croire que l’on peut vraiment ressortir de la maternité fraiche et pimpante tout de suite est une fausse vérité.

Notre corps de femme a le droit de prendre son temps pour se retrouver. Et les 1ers moments post grossesse doivent nous permettre d’accepter ces modifications pas évidentes pour profiter du bonheur d’être maman.

Alors me voici, exactement 9 jours après ma césarienne pour vous livrer mes impressions personnelles sur l’impact de cette toute fraiche naissance sur mon corps.

Voici ce que je trouve changé et comment je me sens à J+9 :

  • Ce qui a changé :
    • Mon bidou encore bien gonflé et tout mou. Même en position debout je n’arrive pas en expirant à faire rentrer cette belle petite brioche.
    • Mes seins qui n’ont pas voulu leur évolution freiner sous l’emprise des hormones la montée de lait non souhaitée et qui continue encore 9 jours après.
    • Mes douleurs aux cotes ont subitement disparu et la déchirure presque oubliée
    • L’œdème diminue mais encore présente au pieds et mollets. Presque partie sur le visage.
    • Tiens, une petite crise d’acnée à J+7
    • La ligne brune du ventre est bien visible à présent sur ce ventre dégonflé
    • La cicatrice de la césarienne est toujours sous steri strip et semble sur la bonne voie de la guérison. Elle ne me gêne déjà plus du tout et je peux marcher presque autant que je veux à un rythme raisonnable
    • Est ce qu’on parle d’humeur, enfin de baby blues? Oui un peu avec la montée de lait mais finalement, cette petite m’apporte tellement de bonheur que je ne vois pas de baby blues au programme
    • Coté poids à J+7, il me reste 7 kilos supplémentaires. A J+9, 5 kilos. Je perds beaucoup d’eau accumulée depuis 2 jours avec des sueurs nocturnes…
  • Ce qui n’a pas changé (encore)
    • Mes cheveux ne sont pas encore tombés
    • Mon ventre n’a pas de nouvelles vergetures alors je continue à bien l’hydrater pour éviter qu’elles n’apparaissent à la perte de poids
    • A J+9 je peux marcher malgré la césarienne
    • Comme avant l’accouchement, je ne rentre toujours pas dans mes habits d’avant. C’est normal alors patience, patience…

Enfin ce qui a le plus changé, cette inondation de bonheur avec ma petite puce dans les bras.

Dans un prochain article, je vous dirai quels sont les 1ers exercices légers qui permettent de remettre progressivement en ordre tout ce petit système et en particulier pour le ventre, tout en préservant les parties chamboulées ( utérus, périnée, abdos grands droits)…

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire

  1. Val !!!
    J’avais du voir rapidement que tu avais accouché mais je ne crois pas t’avoir félicitée !
    Quel bonheur. Dis donc ce récit… tu as été courageuse :*
    Profite bien de ces moments avec Viktoria, j’aime beaucoup ce prénom.

    Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s