[TRIATHLON] Noirmoutier & Le plaisir de nager …

Le projet :

3ème triathlon de la saison après mon format S light à Saint Julien de Concelles puis S en mode choc à Jard sur Mer.

Nous profitons, les loulous et moi, pour partir en week-end avec Nath. Je leur ai promis un week end d’aventuriers ou nous dormirons dans une cabane, sous les sapins et au bord de la plage sur une île. Le décor est planté, nous voici embarqués avec vélo et planche de surf vers la magnifique ile de Noirmoutier ou nous avons trouvé une jolie petite cabane à louer pour le séjour au camping de la Bosse. Le lieu est très nature avec cabanes, et tipis et accès direct aux superbes plages et au port de Morin. C’est parfait car le triathlon part justement du port le dimanche matin, nous serons ainsi tous sur place, ce qui nous permettra de profiter très tôt (départ dans l’eau à 8h45 un dimanche matin, OMG ! )

Le format  : Triathlon S

🏊🏼‍♀️750 m en mer, suivis de 🚴🏼‍♀️20 km en vélo puis 🏃🏼‍♀️5 km en course à pied.

La prépa :

Je continue à faire des blocs avec une semaine intense (environ 3 run/2 swim/1bike) et une semaine plus light ( 2 swim/1 run/1bike hometrainer). Cela est du à mon rythme perso/pro assez dense où il faut tout caler avec la précision d’un horloger.

Mon équipement :

Vélo Liv Avail

Tri fonction et Combi Zoot

Maillot de bain Mako

Lunettes de natation Décathlon

Baskets Saucony avec chaussettes cette fois-ci car la dernière fois j’ai eu des ampoules sous la voute plantaire.

Lacet Lake Lace

Porte dossard Fitletic

Casque Décathlon

Pas de Lunettes 🤓 (perdues mais depuis j’en ai reçu des superbes de chez Siroko)

The D-Day:

Toutes mes affaires sont prêtes depuis la veille car le matin il faut se lever très tôt. En effet, c’est la 1ere fois que mes deux petits loulous viennent assister à un triathlon. Lever de bonne humeur pour tout le petit monde ravi de cette aventure en cabane, petit déjeuner, tenue chaude et en route pour le parc a vélo à quelques centaines de mètres d’ici. Nath et les loulous nous rejoignent pour le départ dans l’océan.

Swim

Après mon carnage natation il y a 15 jours dans les remous, je me suis exclusivement préparée mentalement à la partie en mer. J’ai fait 3/4 séances en piscine en me fixant l’objectif de nager doucement, en aisance respiratoire mais sans m’arrêter pendant 1000m. Et la veille de la course, je suis allée nager 15/20 minutes sur la plage juste à côté du départ pour me rassurer. Dans les deux cas, tout s’est très bien déroulé. Je pars donc confiante dans ma stratégie de nager en mode hyper cool, en oubliant tous les paramètres extérieurs pour ne pas être submergée par de mauvaises émotions qui me feraient glisser vers un état de panique.

Lorsque nous arrivons au départ (les hommes à gauche et les filles à droite mais un départ commun pour environ 220 triathlètes), je prends le parti d’entrer doucement dans l’eau en trottinant plutôt que de courir et d’avancer jusqu’à ce que l’eau arrive à hauteur de mes épaules avant de commencer à m’allonger et nager. Tout le monde est déjà parti devant en nageant mais peu importe, je reste dans ma stratégie de gestion des émotions.

Je pars enfin en nageant tranquillement et il faut dire que la mer est d’huile ce matin. C’est une chance. J’arrive au virage en me sentant à l’aise et en gardant confiance dans ma technique de gestion de la respiration. Je n’ai pas envie de me faire écraser aussi je décide de ne pas m’arrêter pour enclencher ce virage et la j’entends un homme me dire « Doucement! Doucement! ». Je n’ai écrasé personne mais je dois bien avouer que mon tempérament de rugbygirl aime assez entendre cela :-)))

Je continue et je régule mon rythme respiratoire en reprenant parfois du trois temps pour me poser plutôt que du deux temps plus inhabituel pour moi et étrangement plus stressant et fatiguant.

Je sors de l’eau avec la méga banane. les loulous et Nath sont là sur le sable, je leur dis que je me suis régalée. Ma première nage avec le kiffe. Voila de quoi effacer les précédentes et je l’espère m’ouvrir une nouvelle voie.

A ma grande surprise je sors 6ème femme de l’eau (69/255 scratch). Finalement cela doit avoir du bon de se détendre, ca glisse bien mieux.

Bike

Les 20km de vélos sont comme les fois précédentes un vrai régal. J’ai pu trouver différents groupes pour m’accrocher. Il y en a un qui m’a fait exploser mais c’est le jeu. Heureusement j’ai toujours trouvé du monde et cela m’a aidé à remonter encore quelques places notamment en féminine car j’entre 4 et ressors 3 du parc à vélo . La moyenne n’est pas hyper rapide mais je suis satisfaite tout de même. J’avoue, j’ai un peu honte avec mes cale pieds, il va être temps que je passe aux pédales automatiques.. Enfin ca peut attendre la saison prochaine je pense…

Run

Alors cette partie run, c’est une vraie blague! Logiquement en tant que coureuse c’est un point fort, enfin quand tu ne trompes pas de route !!! Et oui j’ai suivi deux messieurs un kilomètre après le départ et ou je distançais davantage les filles derrière. Nous avons fait 1km300 de plus que prévu et avons du rebrousser chemin après être retombés sur le village. Il n’y avait aucun signaleur sur le parcours pendant plusieurs kilomètres dans les marais, y compris sur ce fameux virage en épingle ou nous aurions du prendre à gauche plutôt qu’à droite. J’étais bien verte pendant la course, à l’arrivée aussi. Car j’ai réussi à rattraper un peu de monde mais je finis 7eme au scratch alors qu’avec mon allure je remontais vers la 2ème… bref je ne suis pas allé chercher ma bourriche d’huitre de podium master, j’avais pas trop envie sur le coup meme si j’avoue que maintenant cela me fait bien rigoler!

Il faudra quand meme que j’envoie un petit mot à l’organisation pour qu’ils prévoient davantage de bénévoles l’an prochain sur le parcours… Si cela peut éviter à d’autres de se planter comme moi.

En résumé, nous avons tous passé un merveilleux weekend entre amis et loulous. L’ile est toujours aussi magnifique. Je suis retourné faire un décrassage run sur la plage le lendemain. Et nous nous sommes émerveillés à observer la descente de la marée au passage du Gois que nous avons pu emprunter encore un peu immergé.

Next date :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :