Les STARTING GIRLS ont testé la COURSE à OBSTACLES : le DEFINATOR !

Elles sont 4 lectrices du blog et des super girls qui n’ont pas froid aux yeux. Elles ont donc décidé de braver en équipe tous les obstacles de la course DEFINATOR.

L’inscription au Definator se fait en binôme pour lequel il faut choisir un nom (30euros/participant). Les infos nécessaires pour le jour J sont transmises via Email, et les organisateurs du Definator ont traité rapidement les questions éventuelles (facebook, contact mail, téléphone, …).

Kristell, qui avait déjà participé à la Color Me Rad à Nantes, nous livre son expérience

Le jour J, le soleil était au rendez vous : plutôt un bon point au vue des obstacles « aquatiques » prévus. Une fois garées sur le parking prévu pr l’événement, la rencontre avec les autres participants commence. Une grande majorité de ceux ci étaient déguisés, tout le monde semble se réjouir d’avance de braver les différents obstacles de cette course. Il s’agit en effet d’une course à pieds sur 8km avec des obstacles allant du simple tronc d’arbre à enjamber, des tranchées de boue à sauter, des traversées d’eau glacée/de vase/de boue/de tunnels/de mousses, …, à la traversée nocturne d’un bâtiment en ambiance discothèque à l’aide d’une corde, une « toile d’araignée » dans le bois, des rampes… le tout en binôme et en s’amusant! 🙂

Les départs se sont fait par vagues après un échauffement dirigé par les éducateurs sportifs d’ArtlignefitnessPornic. Ce fut sympa surtout quand il a fallut faire des pompes en frappant dans les mains de son binôme ou faire des squats avec son partenaire sur le dos. La ligne de départ passée, se sont des jets de flammes, de la fumée et des « cotillons » qui s’activent pour majorer notre folie, notre envie et notre plaisir de courir le Definator. Pour les perfomers, il y a un départ Élite, une puce fixée au dossard permet à tout le monde d’avoir son chrono à l’arrivée.

L’âge des participants variait d’à peine la majorité jusqu’à une soixante dizaine d’années, cependant avec un terrain très accidenté, des réceptions d’obstacles sur les fesses, il me semble indispensable de ne pas avoir de fragilité physique (attention les chevilles, le dos,…), pas besoin d’être un runner aguerri par contre car il est possible de marcher et les passages d’obstacles calment bien la course. Il y avait des bénévoles à chaque obstacles pour assurer la sécurité, nous encourager, nous motiver, nous conseiller, voir nous faire la courte échelle ou nous pousser au fesses! Lol!

Il y a eu un ravitaillement en milieu de course, puis à l’arrivée où nous a été offert une pochette (du pâté, une sucette, bracelets definator). Il y avait des stands pour manger et boire après la course. Il y avait aussi des douches … mais trop de monde pour y accéder.

J’ai partagé cette course avec une amie en partenaire, un binôme de cousins et de cousines. Nous nous sommes marrés du début à la fin que ce soit entre nous ou avec les autres participants : des déguisements délirants, des chutes dignes de gags, des batailles dans la boue … Du même genre en course, je crois qu’il y a la Déjantée, la Frappadingue, … (distances variables). J’ai hâte de renouveller l’expérience l’an prochain et de participer aux autres courses de ce type mêlant épreuve sportive, défi personnel, amusement, plaisir, grosses marades…
Franchement c’était une course au top.

Cynthia témoigne :
Super matinée au définator 2014. Une superbe ambiance avec un échauffement de folie (attention les chutes!!) et un parcours bien déjanté!!! La baignade avec traversée de l’étang dans cette eau glacée a été un de mes moments favoris. Mais les bagarres dans la boue (plaquages oblige) et dans la mousse reste des moments de pures délires!! dois je rajouter que nos narines ont bien souffert de ces odeurs immondes qui nous ont collés a la peau !!! Pour conclure : ça promettait d’être dur et ca l’a été mais je signe direct pour le définator 2015 !!

Mélissa revient sur sa toute 1ère course :
« Ma première course !! Arrivées sur place avec mon binôme (Kristell) on retrouve nos binômes amis. Avant le départ, échauffement d’enfer pour nous préparer à l’effort !! D’entrée de jeu on rigole bien Nous voila parés pour la course en mode WARRIORS ! Mon objectif : finir la course ! A la vue des obstacles ce n’était pas gagné ! Une première étendue d’eau plus que froide à traverser à la nage, les chaussures alourdies par l’eau. Des passages vaseux, où on s’enfonce jusqu’aux genoux … et dans ces moments là : panique à bord. Heureusement les co-équipiers de chocs sont toujours là pour aider. Entre fossés vaseux, tunnel sous la terre, tuyau toboggan ou on atterri dans une flaque boueuse, un château enfumé traversé sur des rythmes électro, étendue de mousse, course, fous rires et entre aides, tout pour passer un super moment. (Bon ok, je n’ai pas arrêté de râler. Mais c’est ma marque de fabrique). A refaire sans hésitation. »

Nolwen est aussi prête à repartir pour un tour:
Au début je pensais que ça serait un peu plus dur que ça et que certains obstacles seraient infranchissables. Mais au bout du compte j’ai vraiment kiffé car les obstacles n’avaient rien de très durs, certains étaient même trop faciles. Je re-signe l’année prochaine c’est sûr car j’ai vraiment adoré d’autant plus que je l’ai fait avec ma famille que j’aime : mes cousines Kristell et Cynthia, mon cousin Juan Ito, mon frère Mériadeg et une copine qui déchire Mel Lilou.

BRAVO Les STARTING GIRLS , aucun obstacle ne vous a résisté !!!IMG_1459.JPG

IMG_1457.JPG

IMG_1460.JPGIMG_1461.JPG

IMG_1464.JPG

IMG_1462.JPG

IMG_1466.JPGIMG_1465-0.JPG

IMG_1458-0.JPG

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s